Pourquoi un contrat de maintenance ?

Ce que permettent les contrats de maintenance

4 contrats de maintenance au choix pour une garantie de sécurité et de quiétude de vos cuisines professionnelles.

  • Faire la chasse aux sur-consommations d’énergie
  • Prolonger la durée de vie de vos équipements
  • Garantir une meilleure sécurité pour vos équipes et votre exploitation
  • Eviter les arrêts de production dues aux pannes des équipements
  • Réduire les coûts sociaux liés à du matériel défaillant (heures supplémentaires, intérim, prime d’astreinte…)
  • Eviter les sur-coûts inévitables à une opération de de dépannage
  • Etre en conformité avec la réglementation

Un exemple de gain d’énergie pour un restaurant

Après souscription d’un contrat de maintenance chez Quiétalis, une brasserie ouverte 7J/7 et servant 400 couverts par jour, peut réaliser jusqu’à 2 200 € d’économies/an sur le coût de gestion de la cuisine. Nos équipes sont à votre disposition pour vous présenter le  type de contrat adapté à vos besoins.

Sans contrat d’entretienAvec un contrat d’entretien
Sans-gain-de-maintenanceavec-gain-de-maintenance

Gain pour la cuisson, jusqu’à 20%

Avec un contrat de maintenance, les études démontrent  que pour  80 couverts servis, la consommation énergétique passe de 30 à 19,5%  sur le seul secteur cuisson!

Avec un contrat de maintenance, la consommation énergétique baisse de 10% sur le secteur cuisson!

Les deux tableaux ci-dessus montrent par secteur, les dépenses sans contrat de maintenance (tableau 1) ou avec contrat de maintenance (tableau 2) ; Avec un contrat de maintenance, le gain énergétique sur un an atteint 21 % du total des dépenses et la durée de vie du matériel s’allonge de 30 %.

Des brûleurs encrassés, ralentis, ou déréglés, des veilleuses non optimisées peuvent générer jusqu’à 20 % de surconsommation d’énergie.

Gain pour la laverie, jusqu’à 15% d’eau

Une économie  d'eau et de produits lessiviels qui peut s'élever à 20% sur les laveuses convoyeurs.

L’ économie d’eau et de produits lessiviels peut s’élever jusqu’à 20% sur les laveuses convoyeurs

Sans vérification des résistances, sans détartrages, sans recensement de l’étanchéité des vannes, ni réglage des jauges de  produits lessiviels, …, votre surconsommation en eau peut aller jusqu’à 15 % et 20 % en énergie. Autant de gaspillage qui peut être aisément évité.

Gain pour le froid jusqu’à 50% d’énergie

Des condenseurs souillés, des évaporateurs givrés, des fuites de fluide, des charges trop lourdes, des joints de portes usés, ou un dérèglement des températures, ou encore des cycles de dégivrage désorganisé peuvent provoquer jusqu’à 50 % de surconsommation annuelle d’électricité .